Contexte et Objectifs

Contexte et objectifs

Les écosystèmes forestiers du bassin du Congo constituent la deuxième plus grande aire contiguë de forêt tropicale et représentent environ 20 % de la forêt tropicale à canopée fermée restante au monde. Ils abritent des espèces qui méritent d’être conservées telles que les bonobos, les gorilles des montagnes et les okapis. Outre leur rôle majeur dans la conservation de la biodiversité mondiale, ces forêts ont également un rôle essentiel dans l’écologie régionale et mondiale en tant que puits de carbone et réserves d’eau douce. Des millions de personnes dépendent de ces ressources naturelles pour leur survie dans un écosystème unique, menacé par la déforestation, le braconnage, la surpêche et les activités minières.

La 1ère Conférence sur la Biodiversité du bassin du Congo est la première opportunité pour les communautés scientifiques africaines et internationales et autres acteurs de se rencontrer, d’échanger des informations, de comparer et d’analyser conjointement des données afin de faciliter la conservation durable de la biodiversité et des ressources naturelles du bassin du Congo.

Le principal résultat de la conférence sera un réseau renforcé d’acteurs concernés, aussi du bassin amazonien, qui offrira aux gouvernements de la RD Congo et des autres pays du bassin du Congo un meilleur accès aux dernières informations sur leurs ressources biologiques et écologiques. Ce flux d’informations accru aidera ces pays dans le développement de leurs stratégies nationales sur leurs ressources naturelles renouvelables et dans la prise de décision bien fondée à cet égard.